Une première étape réussie pour un projet majeur – la sécurisation du parvis de la Tour Eiffel

27-10-2017

Nous sommes fiers d’apporter à nos clients des solutions pare-balles innovantes.
Nous sommes impatients de réaliser ce projet de sécurisation du parvis de la Tour Eiffel qui s’annonce passionnant !

Très belle nouvelle pour l’écosystème azuréen, avec ce marché remporté cette semaine par ProTech-Sécurité, spécialiste de la sécurisation d’espaces (murs, rideaux, châssis, contrôle d’accès…), l’un des leaders sur le segment bâtiment/pare-balles, solide PME créée en 1993 par Mylène Comba. Et si la société s’est développée dans un premier temps autour du secteur bancaire (guichets, murs de billets…), la situation actuelle l’a recentrée sur des activités touchant en priorité la sécurité des personnes.
Un marché malheureusement porteur. Les spécificités de ProTech-Sécurité ? Proposer du clef en main, du conseil à l’installation en passant par le bureau d’études et la conception via une dizaine de collaborateurs aguerris. En parallèle, l’entreprise dirigée par la famille Ozimek-Comba se distingue sur le créneau du négoce, pour fournir les métalliers et ferronniers en  matériaux high tech, parfois proposés en exclusivité grâce à une R&D renforcée (10% du chiffre d’affaires, toisant les 2,5M€ annuels, y sont consacrés). Une force de frappe et une autonomie qui ont sans doute conduit au choix de ProTech-Sécurité, en partenariat avec une filiale carrossoise du groupe Saint-Gobain, pour la conception du mur d’enceinte anti-balles qui protégera le monument le plus visité de Paris dès juillet 2018.

Epuré et novateur

Un mur de 640 mètres linéaires, du Quai Branly au Champ de Mars, à la conception particulière : verre innovant de 72 mm d’épaisseur, châssis discret, sûreté avérée, points d’accès eux-aussi sécurisés, ce que cherchait la ville de Paris, maître d’ouvrage. Et un contrat prestigieux pour la sophipolitaine, déjà à l’origine de quelques belles opérations, guichets de l’ONU en Afrique, loge présidentielle au Cameroun, projets de sécurisation sur des lieux jugés sensibles. Un marché particulier qui nécessite une stratégie internationale, mission confiée à Joris et Axel Ozimek-Comba, deuxième génération désormais active et bien décidée à prendre la suite pour que l’entreprise demeure. «Travailler sur une opération qui jouxte la Tour Eiffel va nous donner une visibilité incroyable, en particulier sur les marchés Nord-Américains », souligne Axel Ozimek. Un coeur de cible choyé, mais non exclusif : ProTech-Sécurité se prépare aussi à attaquer par le flanc Sud en proposant son site en versions non seulement anglaise mais bientôt espagnole pour toucher cette fois l’Amérique latine.

L’empreinte azuréenne

Autre fierté pour Axel Ozimek, un ancrage territorial bien affirmé, et de solides partenariats avec d’autres belles PME locales, SJD (Contes), Transfométal (Vallauris) ou CRC Thermolaquage
(Antibes), pour la plupart adhérentes à l’UIMM. «Une très belle famille, qui prouve qu’ensemble, on peut réussir, et que oui, le Sud a de la ressource côté industrie.» Ce succès aux portes de la Tour Eiffel en est un formidable symbole.

 

ISABELLE AUZIAS